Remède Naturel Discopathie Dégénérative

30.00

La tisane que nous vous proposons pour guérir la discopathie dégénérative, est essentiellement composé de plantes naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui vous permettra de diminuer le stress, calmer l’infection et vous retrouverez votre santé. Ainsi son effet est rapide et surtout durable. Il vous suffit donc de suivre le traitement pour mettre fin à votre discopathie.

17 en stock

Catégories : ,

Description

 

Le centre de phytothérapie fadhila-bio vous propose un traitement naturel et efficace contre la discopathie dégénérative. Une discopathie est une détérioration progressive des disques intervertébraux, disques situés entre deux vertèbres de la colonne vertébrale. On parle aussi d’usure progressive de la colonne vertébrale. Ces disques placés entre deux vertèbres de la colonne vertébrale jouent un rôle essentiel. En effet, ils permettent d’amortir les chocs lors d’activité physique comme la marche ou lors d’un saut. Les discopathies peuvent toucher un ou plusieurs disques, explique le Dr Steffen Queinnec, chirurgien orthopédiste. Celui qui est le plus sujet à cette dégénérescence est situé à la jonction lombo-sacrée entre les vertèbres L5 et S1“. C’est la maladie la plus fréquente qui affecte la colonne vertébrale. Une discopathie importante peut entraîner le développement d’une arthrose au niveau local. Guérir Naturellement Discopathie Dégénérative

Cliquez ici pour nous contacter afin de découvrir notre traitement naturel contre la discopathie.

Traitement naturel discopathie dégénérative

 

Causes de la discopathie dégénérative

La discopathie est entrainée par plusieurs facteurs. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer:

  • L’âge est le facteur le plus important. Inévitablement, le vieillissement est à l’origine d’un dessèchement du noyau gélatineux et d’un durcissement et amincissement du cartilage ;
  • Certains facteurs génétiques sembleraient avoir un impact ;
  • Certaines pathologies, par exemple les pathologies articulaires ou les hernies discales trop fréquentes ;
  • Le surpoids en raison d’une usure plus importante des disques sous le poids du corps ;
  • Les microtraumatismes et traumatismes de la colonne vertébrale ;
  • Le manque d’exercice physique. Les muscles sont plus faibles et le rachis est par conséquent moins bien soutenu ;
  • L’hygiène de vie, par exemple le tabagisme et une mauvaise alimentation favorisent la déshydratation des disques.
  • La sur-sollicitation au quotidien, les mauvais gestes et mauvaises habitudes sont des facteurs de risques importants
  • Les antécédents chirurgicaux comme des nucléolyses, les hernies discales

 

 Les symptômes d’une discopathie

Les patients ayant la discopathie dégénérative ont très souvent des douleurs au niveau du dos. Parfois caractérisée par une douleur  “en barre”. C’est une douleur qui se répercute dans la plupart des cas dans d’autres zones du corps et peut provoquer l’apparition d’autres maladies comme une sciatique.

En fonction de la zone atteinte, on parlera de:

  • lombalgie : lorsque la douleur se situe dans le bas du dos,
  • cervicalgie : lorsque la douleur se situe au niveau des cervicales,
  • dorsalgie : lorsque la douleur se situe dans le haut du dos.

Diagnostic

Le diagnostic de discopathie se fait grâce à un examen clinique pendant lequel le médecin cherchera à apprécier la flexibilité et la mobilité du dos, mais aussi à déceler une éventuelle atteinte nerveuse, fréquente en cas de dégénérescence évoluée. “Cet examen clinique sera complété principalement par une radiographie (étude de l’anatomie, de la morphologie osseuse, de l’équilibre) ou par une IRM (étude du disque et du canal vertébral), rappelle le chirurgien orthopédiste. Il faut aussi mesurer l’impact de celle-ci sur la qualité de vie du patient”. Guérir Naturellement Discopathie Dégénérative

Traitements médicinal discopathie dégénérative

Le traitement des discopathies consiste surtout à soulager la douleur lors des crises. Pour cela, on utilise des médicaments antalgiques, anti-inflammatoires et myorelaxants, associés à du repos. Des infiltrations de corticoïdes se réalise parfois lorsque les douleurs restent non soulagées par les médicaments.  Le traitement médicamenteux reste parfois associé à de la kinésithérapie. Le mouvement et le maintien d’une activité sont des éléments essentiels. Guérir Naturellement Discopathie Dégénérative