Traitement Naturel Hémoptysie Causes Symptômes

L’hémoptysie désigne le fait d’émettre du sang rouge lors d’un effort de toux. C’est un signe grave,  annonciateur de la présence d’une maladie sévère des voies respiratoires et nécessite une prise en charge médicinale le plus vite possible. Ce sang provient des voies aériennes profondes. Ainsi le sang émis lors de cette toux est habituellement combiné avec du mucus et apparaît rouge vif. Il existe plusieurs niveaux de gravité dans l’hémoptysie liés au volume de sang craché mais aussi à l’état des poumons du patient qui en souffre. Ensuite dans l’hémoptysie, le sang provient généralement de cette circulation bronchique, sauf lorsque les artères pulmonaires sont lésées par un traumatisme, une érosion tumorale, un ganglion granulomateux ou calcifié ou, rarement, par une cathétérisation artérielle pulmonaire ou l’inflammation des capillaires pulmonaires. Et dans ce cas, il peut provenir du larynx ou du pharynx. Traitement Naturel Hémoptysie

 

Recherches associées

Qu’est ce qu’une hémoptysie?

Quelles sont les causes de l’hémoptysie?

Comment se manifeste une hémoptysie?

Quels sont les facteurs de risque de l’hémoptysie?

Evolution et complication de l’hémoptysie

Comment faire le diagnostique de l’hémoptysie

Traitement médicinal de l’hémoptysie

Traitement naturel de l’hémoptysie

 

 Causes de l’hémoptysie

Les facteurs entrainant une hémoptysie sont divers et variés. Nous pouvons donc en dénombrer quelques uns parmi eux:

  • la bronchite (bronchite aiguë ou chronique), cause la plus fréquente. Dans ce cas, il n’y a pas de risque vital ;
  • une bronchiectasie (élargissement anormal des voies respiratoires, assez rare) ;
  • un cancer du poumon ou la présence de tumeurs pulmonaires non malignes
  • la prise d’un traitement anticoagulant ;
  • une pneumonie ;
  • une embolie pulmonaire ;
  • une insuffisance cardiaque congestive ;
  • une tuberculose ;
  • des maladies inflammatoires ou auto-immunes tel que : le lupus, la granulomatose de Wegener, ou encore le syndrome de Churg-Strauss ;
  • des malformations des veines ou des artères pulmonaires ;
  • la consommation de tabac et autres drogues par les voies aériennes (crack, cocaïne, utilisation de pipe à eau) ;
  • un traumatisme divers, comme une chute, un accident de voiture, l’aspiration de nourriture ou encore les suites d’une bronchoscopie ;
  • la mucoviscidose, appelée aussi fibrose kystique (une maladie génétique qui cible les voies respiratoires et le système digestif principalement).

Quelques symptômes de l’hémoptysie

En général, l’hémoptysie est presque asymptomatique. Mais certains signes peuvent survenir chez le victime. Au nombre de ceux ci, nous avons:

Hémoptysies massives

Douleurs dorsales

Présence d’un cathéter dans l’artère pulmonaire ou d’une trachéostomie

Malaise, perte de poids ou asthénie

Anamnèse de tabagisme prolongé

Dyspnée de repos pendant l’examen ou absence ou diminution du murmure vésiculaire

 

Comment faire le diagnostic ?

La première étape du diagnostique consiste à procéder à des examens et à mettre en place des traitements. Ainsi, le médecin qui prend en charge le patient doit être rassuré qu’il s’agit bien d’une hémoptysie, c’est-à-dire être sûr que le sang émis provient du poumon profond.

A la deuxième étape du diagnostic on se base sur l’évaluation de la gravité de l’hémoptysie par la mesure de la quantité de sang expectoré et en s’informant sur les antécédents du patient ( on cherche à savoir s’il souffre d’une maladie ou d’une infection pulmonaire). Parfois le patient ne peut pas parler ou bien l’entourage peut sous-estimer ou au contraire surestimer la quantité de sang craché par le victime. L‘on ne peut donc pas connaitre la quantité de sang exacte de sang craché, constate le Pr Fartoukh.

La troisième étape du diagnostic consiste à l’identification du mécanisme de l’hémoptysie. A ce niveau, on procède à une analyse des vaisseaux des poumons pour détecter le vaisseau rompu responsable de l’hémorragie. “Dans la majorité des cas, l’hémoptysie est liée à une hypervascularisation systémique bronchique, c’est-à-dire que les vaisseaux sont plus gros que la normale”, explique la spécialiste. Un angioscanner thoracique est nécessaire pour explorer les artères bronchiques. “Dans certains cas, on peut faire une fibroscopie bronchique mais cet examen n’est pas systématique contrairement à l’angioscanner thoracique”, ajoute la pneumologue.

 

Traitement médicinal hémoptysie

Le patient doit être pris en charge rapidement en milieu hospitalier et rassuré.

Il faut s’assurer que les voies aériennes sont libres et une oxygénothérapie doit être mise en place.

Le patient sera perfusé et un traitement à base de vasoconstricteurs lui sera administré.

Une fibroscopie bronchique sera rapidement réalisée ; elle va permettre de localiser la zone qui saigne et de la traiter. Parfois, le saignement est trop important pour pouvoir réaliser cette fibroscopie.

L’artériographie bronchique peut alors permettre d’emboliser (c’est-à-dire de boucher par l’intérieur) le vaisseau qui saigne. L’oblitération de l’artère est réalisée à l’aide de particules injectées sous contrôle radiologique.

Une intervention chirurgicale est très rarement nécessaire sauf en cas de saignement rebelle.

 

L’utilisation de plantes naturelles donne très souvent des résultats positifs et agit significativement sur le traitement de l’hémoptysie. En effet, l’un des grands avantages que nous vous offrons est l’efficacité de nos traitements, sans aucun effet secondaire. Il y a certes, sur le marché plusieurs tisanes ou produits miracles qui peuvent vous promettre de soigner l’hémoptysie. Mais la plupart du temps, les effets de ces traitements disparaissent quelques semaines après la fin du traitement. Avec nous, ce n’est pas le cas. Votre poumon restera normal.

La tisane que nous vous proposons pour guérir de l’hémoptysie, est essentiellement composé de tisanes naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui vous permettra de diminuer le stress, calmer les douleurs et votre santé. Son effet est rapide et surtout durable. Il vous suffit de suivre le traitement pour mettre fin à votre hémoptysie.

A lire:

Traitement naturel cancer du col de l’utérus

Traitement naturel hépatite B

Remède naturel VIH SIDA

Remède naturel fibrome