You are currently viewing Comment Traiter l’Epilepsie

Comment Traiter l’Epilepsie

 

L’épilepsie une affection chronique du système nerveux caractérisée par des crises répétées, ordinairement de courtes durée dans lesquelles le malade peut tomber sans connaissance et éprouver des convulsions violentes généralisées accompagnées de coma ou bien présenter des manifestations partielles voire des absences. Ainsi ces crises soudaines sont le plus souvent de courte durée. Ensuite il ne suffit pas d’avoir une seule crise pour confirmer qu’une personne a l’épilepsie. De même il n’est pas rare que ce type de crise survienne une seule fois chez une personne, et ne se reproduise jamais. De plus seule la répétition des crises permet de définir une épilepsie. Epilepsie Définition Traitement Naturel

Cliquez ici pour découvrir notre remède naturel contre l’épilepsie

 

Epilepsie Définition Traitement Naturel: causes

L’épilepsie est une maladie qui ne se contamine pas. Malgré que de nombreux mécanismes sous-jacents de la maladie puissent provoquer l’épilepsie, la cause réelle de cette pathologie est encore inconnue dans la moitié des cas dans le monde. Ainsi les causes de l’épilepsie sont classées dans les catégories suivantes : structurelles, génétiques, infectieuses, métaboliques, immunitaires et inconnues. Au nombre de celle-ci, on peut en dénombrer quelques unes:

  • une lésion cérébrale due à des traumatismes prénatals ou périnatals (manque d’oxygène, traumatisme à la naissance ou faible poids de naissance) ;
  • un traumatisme crânien sévère ;
  • des anomalies congénitales ou des troubles génétiques s’associant à des malformations cérébrales ;
  • certains syndromes génétiques ;
  • un accident vasculaire cérébral qui réduit la quantité d’oxygène dans le cerveau ;
  • une infection touchant le cerveau, comme une méningite, une encéphalite ou une neurocysticercose ;
  • une tumeur cérébrale.

 

Epilepsie Définition Traitement Naturel: symptômes et complications

Bien avant la crise d’épilepsie, plusieurs victimes ressentent un signal avertisseur, appelé aura, pouvant être une odeur, une sensation particulière ou un effet visuel. La plupart des convulsions font souvent 1 ou 2  minutes.  Après la crise, la personne peut être confuse, se sentir fatiguée ou somnolente, éprouver des douleurs musculaires et oublié tout ce qui s’est passé. Epilepsie Définition Traitement Naturel

Ensuite les gens pensent souvent qu’une personne en crise épileptique risque d’avaler sa langue et de s’étouffer; ça ne peut pas arriver. Si l’on cherche à ouvrir la bouche d’une personne qui fait une convulsion, on peut endommager ses dents (ou perdre un doigt). Si la personne se tient debout, vous ne devez habituellement rien faire. Inconsciente, placez-la sur le côté en mettant un objet mou sous sa tête et en déboutonnant son collet de chemise.

De plus l’état de mal épileptique qui survient lorsqu’une crise se poursuit pendant plus de 5 minutes ou se répète plusieurs fois en un court laps de temps constitue cependant une exception. Il peut survenir lorsque le patient interrompt subitement la prise de ses médicaments antiépileptiques. Dans ce cas, il faut appeler une ambulance.

 

Prévention de l’épilepsie

Généralement, les victimes d’épilepsie n’identifient pas de facteurs déclenchant les crises. Au nombre de quelques facteurs qu’on a eu à énumérer, nous avons:

  • le manque de sommeil, la fatigue et le stress ;
  • la chaleur et la fièvre ;
  • les efforts physiques intenses ;
  • les émotions fortes, qu’elles soient positives ou négatives ;
  • le bruit et la musique à fort volume ;
  • la consommation de drogues, d’alcool ou d’un excès de caféine.
  • les lumières clignotantes : jeux vidéo, écrans, boîtes de nuit, mais aussi la conduite automobile sur une route bordée d’arbres à intervalle régulier (effet stroboscopique) ; on parle alors d’épilepsie photosensible.

 

Diagnostic épilepsie

Le diagnostic repose sur la description clinique des crises et l’électro-encéphalogramme (EEG) qui enregistre l’activité électrique du cerveau sur le scalp : c’est l’examen de base dans le diagnostic. Il peut confirmer le diagnostic d’épilepsie et orienter vers un type précis d’épilepsie (partielle ou généralisée ; idiopathique ou symptomatique). Dans certains cas la vidéo-EEG qui couple EEG et enregistrement filmé du patient est indispensable pour faire le diagnostic ou prendre certaines décisions thérapeutiques. L’EEG est à répéter car sa sensibilité de 77% chez le jeune à 26% chez les gens âgés s’améliore au fil des examens, sa spécificité est d’environ 95% en présence de figures paroxystiques (Pointes, pointes ondes,…)

Dès qu’il existe des arguments en faveur d’une épilepsie symptomatique, la réalisation d’une Imagerie par Résonance Magnétique cérébrale s’impose, supplantant le scanner en dehors de l’urgence (l’imagerie permet de confirmer le caractère symptomatique d’une épilepsie et permet une surveillance évolutive des lésions). D’autres examens très divers peuvent aider à faire un diagnostic précis du syndrome épileptique pour appliquer le meilleur traitement possible. Epilepsie Définition Traitement Naturel

 

Traitement médicinal

A environ 70 % des cas, les personnes atteintes d’épilepsie pourraient ne plus avoir de crises grâce à une utilisation appropriée des médicaments antiépileptiques. L’interruption du traitement antiépileptique peut s’envisagé après 2 ans sans crise et doit tenir compte des facteurs cliniques, sociaux et personnels pertinents.

  • Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, environ trois quarts des personnes atteintes d’épilepsie ne reçoivent pas le traitement dont elles ont besoin. C’est ce que l’on appelle la « lacune thérapeutique ».
  • On peut diagnostiquer et traiter la plupart des personnes épileptiques au niveau des soins primaires sans avoir recours à un équipement sophistiqué.
  • Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, les médicaments antiépileptiques sont peu disponibles. Selon une étude récente, la disponibilité des antiépileptiques génériques dans le secteur public des pays à revenu faible ou intermédiaire est en moyenne inférieure à 50 %. Cela peut constituer un obstacle à l’accès au traitement.
  • La chirurgie peut être bénéfique pour les patients ne réagissant pas aux traitements médicamenteux.
  • Des projets pilotes menés par l’OMS ont montré que la formation des agents de santé primaire au diagnostic et au traitement de l’épilepsie permet de réduire efficacement la lacune thérapeutique dans ce domaine.

Traitement naturel de l’épilepsie

Le centre de phytothérapie fadhila-bio dispose d’un remède naturel pour finir définitivement avec l’épilepsie. C’est un traitement conçu à base de plantes, d’écorces et de racines qui a fait ses preuves plusieurs fois. Un pack de produit utilisable pendant trois mois. Pour tout vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter par appel ou WhatsApp via le lien ci-dessus. Pour plus de recherches, consultez notre site remedebio. Nous faisons des livraisons gratuite par DHL et par la poste dans tout les pays du monde.

La tisane que nous vous proposons pour guérir l’épilepsie est essentiellement composé de tisanes naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui vous permettra de calmer les crises et fait revenir votre santé. Son effet est rapide et surtout durable. Il vous suffit de suivre le traitement pour mettre fin à votre l’épilepsie.

A lire:

Remède naturel VIH SIDA

Traitement naturel bartholinite

Traitement naturel fibrome et kyste